Le retour efficace d’une assurance Loyer Garanti

Publié par , le 18 août 2018 - , , ,

L’assurance Loyer Garanti couvre, dans les limites contractuelles choisies, le défaut de paiement des locataires. Alors qu’elle avait quasiment disparu du marché, cette assurance fait son grand retour pour répondre à un besoin largement répandu au sein du marché de l’immobilier belge puisqu’il s’avère, selon une enquête d’Immoweb, que 2 propriétaires sur 3 ont déjà été confrontés à un problème de non-paiement de loyer de plus de deux mois. En outre, la durée de résolution moyenne d’un litige est de 10 mois et les dommages aux biens atteignent souvent plus de 16.000 euros. Raison pour laquelle l’assurance Loyer Garanti, présentée dans cet article, donne également la possibilité de se couvrir contre les dommages accidentels et volontaires. Le fait que l’assurance et assistance juridique soient couvertes par la compagnie D.A.S. apporte aussi la garantie d’une indépendance et d’une efficacité inégalée sur le marché, permettant à l’assuré de se décharger des fastidieuses procédures administratives.

 

Comment ça marche ?

Cette nouvelle assurance est mise en place par le célèbre portail immobilier, Immoweb.

Concrètement, le propriétaire a le choix entre trois formules : basic, classic et premium.

Chaque formule permet de se rapprocher au plus près du besoin du propriétaire, en faisant varier 3 principaux éléments : la durée d’indemnisation, le remboursement des frais juridiques et l’indemnisation en cas de dommages.

Les durées d’indemnisation s’étendent ainsi entre 6 et 18 mois, les remboursements de frais juridiques peuvent atteindre 7.500 euros et la formule premium comporte aussi une protection dégâts matériels et remise en état couvrant jusqu’à 35.000 euros (insectes, dégâts d’animaux non autorisés dans le bail, enlèvement d’encombrants laissés par le locataire, etc.)

L’intégralité des étapes de souscriptions peut se faire en ligne facilement et rapidement.

Le propriétaire commence par faire une simulation sur le site pour calculer le montant de sa prime en complétant quelques champs.

Cette prime est calculée en fonction, notamment, du risque de défaut de paiement par commune, et varie entre en 2 et 7 % du loyer, suivant le degré de risque et la couverture choisie. Nombreux sont les biens avec des primes inférieures à 4%, rendant le produit très compétitif par rapport à la concurrence qui se situe généralement à plus de 5%. De façon générale, comptez que la moitié d’un loyer correspond à votre prime d’assurance annuelle pour un contrat couvrant 5000 euros de protection juridique et 12 mois de loyers. La finalisation du contrat et le paiement sont également 100% digitaux.

Quelles autres solutions sur le marché ?

Peu d’acteurs proposent une offre comparable à celle d’Immoweb Protect.

Même l’assureur Vander Haegen & Co, spécialisé dans la souscription pour risques spéciaux, a arrêté de la commercialiser il y a peu.

Il est presque impossible de s’assurer de la solvabilité long-terme de ses locataires au moment de contracter avec eux. Il y a  de nombreuses causes pouvant entraîner, dans le futur, des non-paiements (chômage, maladie, séparation…). Et si votre bien loué est grevé d’une charge de remboursement hypothécaire, l’absence du revenu locatif peut très rapidement être catastrophique pour le bailleur.

Les solutions alternatives pour se prémunir de ce risque sont peu nombreuses.

L’une d’elles est de louer son bien en passant par une AIS (agence immobilière sociale), qui inclut automatiquement une assurance loyers garantis. Mais, parmi les inconvénients, le revenu locatif est d’office plus faible.

Le ‘Serenity Pack‘ du groupe Trevi propose aussi l’assurance « Loyers Impayés » comme service inclus pour les contrats de gestion locative. Cependant, le tarif est fixe et un peu plus élevé (99 euros/mois + TVA), et il faut nécessairement que le bien soit mis en gestion dans les agences de ce réseau.

AG Insurance a également développé le ‘Pack Bailleur’ qui propose une assistance juridique et financière en cas de litige. Quelques éléments à noter tout de même : il n’est pas possible de souscrire à cette assurance pour un bail en cours, l’indemnisation couvre jusqu’à 12 mois de loyer maximum, et les tarifs sont légèrement plus élevés. Pour avoir son devis, pas de simulateur en ligne mais il suffit d’appeler un conseiller ou remplir un formulaire de contact en ligne.

Enfin, l’assurance Securent d’Elitis Insurance s’adresse en priorité aux agences de gestion locative, mais une fois de plus le parcours client n’est pas digitalisé et l’assurance ne couvre que le non-paiement des loyers pour les nouveaux biens mis en location, et n’inclus pas les dégâts locatifs.

Vous souhaitez en savoir plus sur Immoweb Protect et réaliser une simulation online ?

Cliquez sur ce lien.

 

Commentaires et discussions: ici sur notre forum

Comments are closed here.