Syndic agréé IPI: n° personne physique ou morale ?

Si le contrat avec la copropriété est réalisé entre l’ACP et un syndic professionnel agissant en personne physique, il doit reprendre son propre numéro IPI
Si le contrat avec la copropriété est réalisé avec une personne morale qui n’a pas de numéro IPI, il faut reprendre le n° de la personne physique qui en est responsable au niveau RC et déontologique.
Si le contrat avec la copropriété est réalisé avec une personne morale qui a un numéro IPI, il faut reprendre le n° IPI de cette dernière.

La newsletter de Pim

Abonnez-vous à notre newsletter mensuelle gratuite pour être informé des nouveautés (indice-santé, blog immobilier, législation, offres sélectionnées, etc.)